Madagascar

MADAGASCAR Madavin

Madagascar

Madavin

MADAVIN

MADAVIN

Antoetra-bio

Antoetra Bio

Antoetra-bio

Partenaires

Partenaires

Madavin

Après le constat d’une grande déforestation et de pauvreté sur les hauts plateaux de Madagascar, la rencontre de deux hommes : Mark Angeli et Jean-Pierre Errot, a conduit à la création de 2 associations :

  • Madavin pour la reforestation
  • Babakoto pour la construction d’école et l’adduction d’eau potable dans des villages isolés chez les Zafimaniry, peuple des hauts plateaux de Madagascar.

Reforestation

En 2010, a été créée l’association Madavin 2010. L’objet de l’association est la reforestation dans la Commune d’Antoetra. Madavin est reconnue ONG. Financée par les vignerons participants au Salon annuel des vins bio et biodynamiques de Grenier et Hôpital St Jean à Angers, elle réalise 140 ha de plantation d’arbres par an depuis 2013; soit quelques 1.300 hectares en 2022 et plus de 3.000.000 d’arbres d’espèces locales provenant de graines de la forêt primaire de Madagascar.

Cette activité a créé une dynamique de développement économique et social sur la Commune d’Antoetra (18.000 habitants) avec les paysans et surtout les paysannes. L’animation est réalisée par un ingénieur agronome et forestier malgache, Mamy. Des pépinières ont été installées près des sites de replantation. Elles sont gérées par une équipe locale, jeune et dynamique, essentiellement constituée de femmes. La plantation des jeunes arbres, nécessitant beaucoup de main d’œuvre, elle est réalisée par d’autres femmes du village. Il en est de même, pour l’entretien des sites, deux fois par an et pour la surveillance des incendies. Tout ce monde est rémunéré par Madavin, de manière équitable hommes/femmes.

Biodynamie

Impulsion d’un développement économique autonome basé sur la culture en biodynamie des plantes aromatiques et médicinales

En 2015, des habitants d’Antoetra ont décidé de mettre en place une activité économique autonome de façon à améliorer leurs revenus et leurs conditions de vie. Une plantation aromatique a été démarrée, en vue de la production d’huiles essentielles, visant le marché national et international.

Ils ont choisi une méthode de culture très respectueuse de l’environnement, l’agriculture biodynamique. Celle-ci est d’ailleurs pratiquée par la majorité des vignerons membres de Madavin, qui financent la reforestation.

La biodynamie c’est :

  • Une vision globale du vivant ;
    • Un équilibre animal/végétal par l’introduction d’animaux (zébus) dans la réalisation de compost ;
    • Une diversité des cultures ;
    • Une présence d’arbres fruitiers et forêts et aussi plants vivrières dans la plantation : riz, haricot, maïs…
  • Travail des sols, plantation et récolte suivant les rythmes cosmiques
  • Utilisation des rythmes cosmiques (soleil, lune, constellations …) et recherche de savoir-faire local pour le travail du sol, des semis, des plantations, de la récolte ;
  • Utilisation de préparations biodynamiques à base de zébu et de silice (quartz broyé) placées dans des cornes de zébu ou de vache.

Huiles essentielles Bio à Antoetra

Madavin a appuyé l’opérationnalisation d’une distillerie d’huiles essentielles à Antoetra, avec un alambic fabriqué à Madagascar. Celui-ci a une capacité de 900 litres avec un chauffage au bois local d’eucalyptus. Une association de producteurs-trices a été mise en place pour la gestion de la production, avec une équipe chargée de la cueillette, de la distillation et de la commercialisation.

L’objectif est de vendre avec la meilleure plus-value possible, c’est-à-dire que la mise en flacon est réalisée à Madagascar et des produits expédiés en Europe, à commencer par les adhérents de Madavin. Les principales cultures, certifiées par Ecocert et bientôt Demeter sont :

  • Ravintsara
  • Géranium rosat
  • Dingadingana
  • Lemon grass
  • Vetiver
  • Citronnelle
  • Eucalyptus citriodora
  • Helichrysum faradifani
  • Cyprès

Echarpes en soie

Madavin a aussi appuyé la production d’écharpes en soie, une suite logique de la sériciculture développé récemment. Les écharpes produites (en quantité minime pour l’instant) sont vendues en France et au Japon, et fait travailler une dizaine de jeunes femmes du village. L’idée est que chaque famille produise des cocons qui seront filés à l’atelier. La coloration des écharpes se fait en utilisant

  • Du bois : nato pour l’obtention de marron ;
  • Des feuilles : fruit de la passion ou dingadingana pour l’obtention de vert ;
  • Des rhizomes : curcuma pour l’obtention de jaune, orange, dorée.

Cette action est gérée localement par l’association Antoetra Bio qui est une association locale, support de développement de la Commune rurale Antoetra, zone d’implantation du Projet.

Participer à l’action de Madavin

Nous contacter

13 + 15 =


Marie Zusslin
au 03 89 76 82 84

Mark Angeli
au 02 41 54 08 08

Virginie Joly
au 02 41 72 22 32

Ferme de La Sansonnière49380 THOUARCE
02 41 54 08 08